Liver cirrhosis medications Prednisolone
07 Fév
3:23

Traitement de la cirrhose du foie avec la prednisolone. Maladie cryptogénique du foie

Qu’est-ce que la cirrhose du foie?

La cirrhose du foie se développe lors de la destruction des cellules saines du foie. Ce processus est souvent une cause d’intoxication fréquente ou sévère du corps. Dans 18% des cas, la cirrhose du foie apparaît en raison de l’alcoolisme, des hépatites virales et de l’intoxication pharmaceutique.

Traitement de la cirrhose cryptogénique avec la prednisolone.

La maladie est caractérisée par le changement de la construction physiologique du foie. Le tissu fibreux se forme lors de la mort des cellules saines, ce tissu ne prend pas la charge fonctionnelle. En conséquence, la fonction principale du foie est affectée:

  • Synthèse des protéines du plasma;
  • Dysfonctionnement de la coagulation sanguine dû au manque de protéines;
  • Trouble de la stérilisation toxique.

L’hépatite se développe souvent en raison de la cirrhose du foie à la suite du trouble de l’écoulement de la bile. Selon les statistiques officielles, la cirrhose du foie est l’une des principales pathologies entraînant la mort chez les personnes âgées de 30 à 60 ans dans les pays industriellement développés. Le taux de mortalité par cirrhose a augmenté de 12% au cours de la dernière décennie dans le monde entier et compte maintenant un demi-million de personnes par an.

Les hommes sont plus sujets au développement de la cirrhose du foie. Ils souffrent de cette maladie 3 fois plus souvent que les femmes. Elle s’explique par un type plus agressif de l’activité des hommes, et non par les particularités physiologiques. Les hommes consomment souvent de l’alcool, des médicaments et sont plus soumis à l’action des toxines en raison des particularités de l’activité de travail.

Symptômes de la cirrhose du foie

Un danger de cirrhose du foie est une évolution asymptomatique de la maladie à un stade précoce. La plupart des gens ne ressentent pas les changements dans le foie et il est impossible d’obtenir des données sur l’affection des cellules saines du foie sans le test sanguin. Pour cette raison, la maladie est souvent diagnostiquée au stade 2, lorsque les symptômes sont plus intenses.

Les principales manifestations de la cirrhose du foie sont:

  • Diminution de l’appétit;
  • Douleur sourde au foie et à l’hypochondre droit;
  • Augmentation de la taille du foie;
  • Trouble de la digestion: flatulences, brûlures d’estomac, goût amer dans la bouche.

Ces symptômes nécessitent des diagnostics instantanés. Si la maladie est négligée au stade initial, il existe un risque d’aggravation des symptômes:

  • Augmentation du volume abdominal en raison du liquide accumulé;
  • Augmentation des veines dans l’abdomen;
  • Chute de cheveux chez les hommes;
  • Changement de couleur de la peau et des globes oculaires en jaune ou même en orange;
  • Fatigue, saignements nasaux, fatigue rapide.

En raison de la cirrhose du foie, une gynécomastie et une augmentation de la rate peuvent survenir chez les hommes. Ces symptômes indiquent une évolution sévère de la maladie et la nécessité d’un traitement instantané. Si ces manifestations sont négligées, un patient subit une insuffisance hépatique.

Comment guérir la cirrhose? Directives de traitement de la cirrhose

La cirrhose du foie est difficilement traitable. Si un médecin est consulté à un stade précoce de la maladie, il est possible d’avoir une rémission en raison des médicaments et du changement de mode de vie et d’arrêter la progression de la maladie. Mais dans les autres cas, le traitement est basé sur la réduction des symptômes de la cirrhose hépatique et sur le ralentissement du développement des complications.

Directives de traitement de la cirrhose.

Le programme médical de la cirrhose hépatique repose sur trois grands principes:

  • Suivre un régime et arrêter les mauvaises habitudes;
  • Traitement pharmaceutique;
  • Prévention des maladies concernées.

L’alimentation joue un rôle important dans le traitement de la cirrhose du foie, encore plus important que le traitement pharmaceutique. Plus la charge sur le foie est faible, plus le tissu fibreux sera formé.

Le régime ne doit pas inclure les aliments gras et épicés, les plats frits, la consommation de sel doit être limitée. Plus de fibres et de glucides complexes devraient être utilisés. L’utilisation de beaucoup de protéines n’est pas recommandée. Un patient doit refuser de boire de l’alcool même à des doses minimales.

Le menu de tous les jours doit être équilibré et doux afin d’éviter la charge du foie, de la glande pancréatique et de la vésicule biliaire.

Une thérapie pharmaceutique comprend l’utilisation des médicaments qui aideront pendant le traitement des symptômes:

  • Diurétiques – pour excréter le liquide excessif et réduire la taille du ventre;
  • Médicaments réduisant la pression dans la veine porte;
  • Les hépatoprotecteurs protègent et restaurent les cellules du foie;
  • La déplétion plasmatique nettoie le sang des toxines.

Une thérapie hormonale occupe une place particulière qui est nécessaire pour réduire les processus inflammatoires et répartir la charge du foie vers d’autres organes. La prévention des complications consiste à minimiser la charge sur le système immunitaire et les autres organes afin de conserver les propriétés protectrices de l’organisme.

Toute pathologie provoque une intoxication corporelle, y compris bactérienne, de sorte que la charge sur le foie augmente. De plus, l’utilisation d’antibiotiques, de produits antiviraux et d’autres médicaments pourrait augmenter la charge sur le foie, de sorte que la rechute de la cirrhose et l’augmentation des symptômes peuvent survenir.

Traitement de la cirrhose cryptogénique avec la prednisolone.

Définition de la cirrhose cryptogénique.

Une cirrhose cryptogénique du foie est un trouble des cellules hépatiques saines de genèse inconnue. À l’heure actuelle, ce type de cirrhose est observé chez plus de 30% des patients avec ce diagnostic. Cependant, la plupart des médecins pensent que ce type de cirrhose apparaît en raison des changements auto-immunes ou en raison du fond héréditaire.

La cirrhose cryptogénique est diagnostiquée aux stades 2 et 3, et c’est donc un processus physiologique dangereux qui passe avec de nombreuses complications. Les symptômes de la cirrhose cryptogénique passent sont plus intensifs et spécifiques. Les patients enregistrent fatigue, fatigue, faible capacité de travail, myodynie, arthralgie et fièvre.

Médicaments cryptogènes contre la cirrhose. Cure avec des comprimés de prednisolone.

Une opinion selon laquelle ce type de cirrhose a une origine auto-immune est confirmée car la maladie est bien traitée par la prednisolone. Selon les données officielles, seulement 20% de tous les patients sont résistants à la prednisolone, et cela révèle sa grande efficacité.

Médicaments cryptogènes contre la cirrhose - Prednisolone.

En utilisant la thérapie immunosuppressive anti-inflammatoire, la rémission biochimique de la maladie est obtenue dans 70 à 75% des cas. La prednisolone influe sur les processus métaboliques qui se produisent au niveau biochimique et protège ainsi les cellules hépatiques de la destruction.

La cause principale de la cirrhose cryptogène étant inconnue, l’action complexe de la prednisolone aide à arrêter la production des anticorps et à modifier le cours de certains processus qui participent à la charge fonctionnelle du foie.

Traitement de la cirrhose du foie avec des glucocorticoïdes: prednisolone.

La thérapie glucocorticoïde de la cirrhose hépatique est la seule pratique étiologique au cours de cette maladie. Il vise le changement des mécanismes qui déterminent une progression du processus pathologique. L’étiologie est encore inconnue dans le tiers des cas, et l’efficacité des médicaments hormonaux atteint 80%.

Les corticostéroïdes influencent les processus métaboliques et régulent l’activité des fonctions immunitaires du corps. Bloquant la production des anticorps, ils réduisent une importance de la destruction cellulaire du foie.

Ensuite, l’efficacité des corticoïdes est conditionnée par l’ajustement des troubles lors de la cirrhose hépatique, et ils sont liés aux modifications des fonctions hépatiques et à une diminution de l’intensité des symptômes douloureux.

Le médicament principal de l’hormonothérapie est la prednisolone, l’un des corticoïdes les plus actifs. Il a une action anti-inflammatoire plus importante et neutralise les symptômes de la cirrhose hépatique.

Traitement de la cirrhose hépatique cryptogénique.

En cas de traitement prolongé de la cirrhose, la prednisolone permet d’obtenir une longue rémission et de maintenir les cellules saines du foie. De plus, il réduit le risque de développement d’hépatite et d’insuffisance hépatique.

Certes, toute l’action de la prednisolone n’est pas complètement examinée et il est donc inutile de parler de certains processus affectant la rémission de la cirrhose. Cependant, les résultats des études cliniques et de nombreuses pratiques thérapeutiques montrent qu’il n’y a pas d’alternatives aujourd’hui.

Le schéma du traitement est basé sur l’utilisation des doses élevées de Prednisolone dans les 2-4 semaines, et la dose est réduite jusqu’au maintien après la réduction des symptômes.

Le schéma standard du traitement de la cirrhose du foie avec la prednisolone:

  • Début du traitement: la dose de 40 mg par jour (1 comprimé de prednisolone 10 mg 4 fois par jour);
  • Un stade de maintien de la thérapie: 10-15 mg par jour (1 comprimé de Prednisolone 5 mg 2-3 fois par jour);
  • La dose de prednisolone est réduite lentement, de pas plus de 2,5 mg tous les 10 jours sous la supervision du test de thymol, niveau d’immunoglobuline du sérum sanguin;
  • Si l’insuffisance hépatique se développe, les doses les plus élevées sont utilisées: 60 à 80 mg par jour.

La cirrhose hépatique étant une maladie chronique, le traitement d’entretien prend une longue période et peut durer de 6 à 12 mois. Des cycles plus longs ne sont pas souhaités. Il est préférable d’arrêter de prendre les pilules pendant un certain temps et de suivre l’évolution de la maladie. En cas de rechute, lors du respect du régime, le traitement par Prednisolone est rétabli.

Si l’hépatite chronique et la cirrhose hépatique progressent, il est nécessaire de continuer à prendre des doses plus faibles de Prednisolone dans plusieurs années.

»